Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 novembre 2013 1 18 /11 /novembre /2013 15:59

ceremonie-commemorative-du-11-novembre-2010-c-sga--copie-4.jpgEn réponse aux adjoints de Mme Bouchart quant à leurs commentaires sur les sifflets du 11 novembre.

 

Au-delà de tout ce qui nous oppose, on ne peut pas utiliser politiquement que le président de la République française se fasse siffler un 11 novembre, jour de cohésion et de recueillement national, par des militants d’extrême-droite qui portent le nationalisme de la guerre.

 

Ce qui porte atteinte à l’unité nationale ce n’est pas le président de la République, mais l’attitude de ces factions extrémistes qui ne respectent rien et surtout pas les valeurs de la République.

  

C’est comme si lors de la tentative de coup d’Etat des généraux en 1961, on avait accusé De Gaulle de porter atteinte à l’unité nationale.

 

Que nous nous divisions sur la bonne manière de gérer la ville ou le pays, c’est le débat d’idées. Mais la défense des valeurs de la République et de l’intérêt général devrait nous être commun.

Partager cet article
Repost0

commentaires