Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 octobre 2012 3 03 /10 /octobre /2012 18:22

IMG 2294Sur le papier, à coups d'esquisses, de plans 3D, de présentations numériques, le projet de rénovation de la rue royale était plus que séduisant.

Sur le papier, oui.

 

Comme promis les travaux ont été réalisés en un temps records mais hélas sans vraie prise en compte des difficultés auxquelles étaient confrontées les commerçants et notamment les petits artisans.

 

D'ailleurs il n'était pas bon ton d'oser émettre une critique publique pour ces derniers sous peine de s'attirer les foudres et les piques de Mme le Maire qui invitait pourtant à l'expression libre.

Mais ne boudons pas notre plaisir car la rue royale avait besoin d'une sacrée rénovation.

 

Sauf qu'entre le projet habillement présenté qu'on nous a vendu et la réalité des faits... il y a comme un décalage.

 

Le choix de circulation de la baladine à contre sens sur une chaussée réduite pour la taille d'un sens unique met en péril la sécurité des cyclistes et des piétons et multiplie les risques d'accrochage avec les automobilistes.    

 

Le stationnement est incompréhensible : faute de signalisations claires et distinctes, personne ne sait où il a le droit et où il n’a pas le droit de se garer. Une anarchie des plus totales qui multiplie là aussi les risques d'accidents. Les bacs à végétaux déplumés semblent avoir plutôt vocation à réduire à néant les pare-chocs en attendant de cacher encore plus la bonne visibilité.

 

Quant à l'état de propreté des nouveaux trottoirs... On peut user tous les jours les pauvres agents municipaux à laver et relaver, si c'est une pierre qui absorbe toutes les cochonneries qui a été choisie, cela restera éternellement sale. C'est d'ailleurs cela qui choque le plus.

Autant la critique de Mme le Maire sur le côté glissant des pavés sur les 4 boulevards de son prédécesseur était totalement justifiée, autant avec les siens qui boivent la crasse, on ne risque pas d'avoir de problème d'adhérence.

 

Deux ans de réflexion et des centaines de milliers d'€uros dépensés pour ça, c'est plutôt frustrant, non ?

 

Heureusement que tout l'ensemble du projet repose sur la géniale idée du parking souterrain.

Comment dites-vous ? Lui aussi a pris la tasse ? Oups...

Partager cet article
Repost0

commentaires

S
Il faut aussi relever le problème de l'accessibilité... Avant les travaux, les trottoirs étaient difficiles à pratiquer, mais on pouvait y monter. Maintenant, il faut bien viser les quelques
passages.
@+
Stéph.
Répondre