Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 janvier 2011 7 09 /01 /janvier /2011 19:20

generation mitterrandEn ce quinzième anniversaire de sa mort, souvenons-nous aussi et surtout qu’il y a 30 ans, le « candidat de la France, pour la France » faisait triompher la gauche rassemblée autour du Parti Socialiste en accédant à la plus haute charge de l’Etat : la Présidence de la République.

 

Après Jean Jaurès et Léon Blum, François Mitterrand poursuivait « l’œuvre de ces millions de femmes et d’hommes, qui deux siècles durant, dans la paix et la guerre, par le travail et par le sang, avaient façonné l’histoire de France », qui avaient permis les plus grandes avancées et conquêtes sociales jamais connues : de la liberté de penser à la liberté politique et syndicale, des droits de l’homme aux droits des travailleurs.

 

J’avais 6 ans à l’époque, trop jeune pour comprendre la ferveur et la liesse populaire qui avaient envahi le pays. Trop jeune pour me rendre Place de la Bastille où le peuple de France s’était réuni spontanément enfiévré pour danser, chanter la vie et l’espoir d’un monde meilleur.

Il n’y avait qu’un vainqueur ce 10 mai 1981 avait-il dit : l’espoir !

 

A jamais au Panthéon de l’Histoire, il restera l’homme de la construction européenne et de l’amitié franco-allemande. L’homme qui a su faire entendre et respecter la voix de la France dans le monde. L’architecte d’une France qu’il a su faire basculer dans la modernité, le progrès et la justice sociale : abolition de la peine de mort, légalisation et développement des radios libres, libération de la télé, la semaine des 39 heures, la 5ème semaine de congés payés, la retraite à 60 ans, le remboursement de l’IVG, l’impôt sur les grandes fortunes, le renforcement du code du travail, la protection des salariés…

 

Issu de la Génération Mitterrand, membre et fidèle au Parti Socialiste qu’il a fondé, je mesure la grandeur des accomplissements de ce Président unique et reconnu aujourd’hui par une grande majorité des français.

Un homme au destin extraordinaire qui justifie l’invincible espoir d’un retour des forces du progrès en ces temps où le pays est attaqué de toute part par une droite qui n’a jamais été aussi dure et aussi libérale, pilonnant toutes les avancées sociales et agressant les plus faibles d’entre-nous.

 

Un homme dont on ne doit jamais oublier les enseignements :

« Je crois pour demain comme hier à la victoire de la gauche, à condition qu’elle reste elle-même. Qu’elle n’oublie pas que sa famille, c’est toute la gauche. Hors du rassemblement des forces populaires, il n’y a pas de salut. »

 

 

Partager cet article
Repost0
1 janvier 2011 6 01 /01 /janvier /2011 19:09

PPA8183«Nous avons brisé la tyrannie des privilèges en abolissant ces pouvoirs auxquels n’avait droit aucun homme. Nous avons mis fin au monopole de la naissance et de la fortune dans tous ces grands offices de l’Etat... Nous avons déclaré que l’homme le plus humble de ce pays est l’égal des plus grands. Cette liberté que nous avons acquise pour nous-mêmes… nous confions au monde la mission de bâtir l’avenir sur l’espoir que nous avons fait naître. Cette inspiration, ce souffle pour tous les hommes, partout en tout lieu, cet appétit, cette soif de liberté, jamais personne ne pourra l’étouffer.»

Georges Danton - 4 avril 1794

 

 

Mesdames et Messieurs, chers amis,

 

Permettez-moi, en toute simplicité, de souhaiter à  chacune et chacun d’entre-vous une bonne et heureuse année 2011.

2011 sera sans aucun doute une nouvelle année de combat pour défendre nos droits élémentaires sans cesse bafoués et remis en cause par une société libérale toujours plus dure et déshumanisée.

Une société libérale où la loi du plus fort, de la rentabilité et du profit prime sur la justice et la solidarité.

Une société libérale où les intérêts égoïstes d’une minorité de privilégiés s’imposent à la majorité d’entre nous au détriment de tous.

Je crois aux forces du changement et je suis convaincu que nous pouvons construire une société plus juste, plus libre, plus solidaire où chacun a sa place.

Je suis convaincu que rien n’est figé et que le monde tel que nous le connaissons peut être profondément changé.

La dignité, le respect, le progrès, le partage, la solidarité ne sont pas de vains mots.

Il nous appartient de les faire vivre collectivement : nous sommes tous responsables des uns et autres et c’est par le rassemblement des énergies et des volontés que nous pouvons dès à présent construire la société dans laquelle nous voulons vivre et que nous voulons léguer à nos enfants.

Indignons-nous, révoltons-nous et quelles que soient les difficultés auxquelles nous sommes confrontés, ne renonçons jamais.

Résister, rassembler, avancer… soyons les bâtisseurs de nos vies.

Partager cet article
Repost0
18 décembre 2010 6 18 /12 /décembre /2010 19:25

manif 12 oct 014Madame le Maire de Calais continue sa politique d’attaque systématique contre les services du Conseil Général.

 

Après s’être plainte de ne pas obtenir des financements qu’elle a pourtant obtenus, après s’être plainte de ne pas obtenir une subvention qu’elle n’a même pas sollicitée, Mme le Maire de Calais s’émeut maintenant que le Conseil Général lui verse 1.8 millions d’€ pour la rénovation du Stade du Souvenir. Soit 60% du coût du projet qui lui avait été initialement soumis par la municipalité. Ce n’est quand même pas rien.

 

Rappelons les faits. Mme le Maire a présenté un budget pour la rénovation du Stade du Souvenir au Conseil Général. Le Conseil Général s’est engagé à participer à hauteur de 60% du montant qui lui a été présenté, soit 1,8 millions d’€.

Il s’avère aujourd’hui que le budget présenté par la majorité municipale de Calais n’est pas bon : les travaux coûteront 845 000€ de plus que prévu. Du moins à ce jour : d’autres mauvaises surprises en attente ?

 

Cette majorité s’est engagée sur des travaux dont elle ne connaissait pas encore le coût réel. Cette majorité a une nouvelle fois confondu vitesse et précipitation en montant un budget avant la fin de toutes les études et avant l’obtention de tous les éléments nécessaires à son élaboration.

Est-ce la faute du Conseil Général et du Président Dupilet ? Assurément pas.

Pourtant Mme le Maire exige une rallonge de plus de 500 000€ du Conseil Général et se fait menaçante. Comme si en un claquement de doigt, l’argent tombait du ciel.

Que Mme le Maire assume ses responsabilités et qu’elle cesse de faire porter sur les autres ses erreurs.

 

En ces temps de rigueur où l’UMP de part la réforme territoriale étrangle financièrement les collectivités, Mme le Maire de Calais devrait s’affranchir des querelles politiciennes pour saluer l’effort fait par le Conseil Général du Pas-de-Calais.

Qui mieux que le Conseil Général ou le Conseil Régional à majorités socialistes soutient financièrement les Communes ? Certainement pas l’Etat qui doit 900 millions d’€ à notre département.

 

Ce n’est pas en prenant la population en otage ou en agitant le chiffon de la menace que la majorité municipale fera avancer dans le bon sens son dossier.

Qu’elle transmette comme demandé au Président Dupilet ses corrections, son nouveau plan de financement et qu’elle sollicite les services de l’Etat pour qu’ils mettent un peu la main à la poche.

 

On nous avait dit qu’une mairie UMP obtiendrait plus facilement des subventions de l’Etat… UMP. Force est de constater que Calais est quand même mieux servie avec le Département à majorité socialiste.

Partager cet article
Repost0
17 décembre 2010 5 17 /12 /décembre /2010 21:03

triomphe de la republiqueCi-dessous le texte que j’avais fait paraître le 17 décembre 2009, resté hélas sans effet.

 

 

En faisant de la religion une affaire privée et non plus d'Etat, la loi de 1905 sur la laïcité nous a offert la liberté : la liberté de choisir, de penser, de nous déterminer et non plus d'être soumis aux régles imposées d'un petit nombre au plus grand nombre au nom de croyances particulières. Sans ce long cheminement de la laïcité, pas d'école publique, pas de loi sur la contraception et sur l'avortement, pas de libération des mœurs... pas de liberté à définir nous-mêmes ce en quoi nous croyons, nous adhérons et comment nous voulons régler nos vies.

La laïcité est notre joyau : elle permet à chacun de vivre pleinement ses croyances et non-croyances, dans la tolérance et le respect de tous.

Et c'est bien parce que nous sommes dans un état laïque que nous sommes nous-mêmes les maçons de nos vies, les bâtisseurs de notre monde.


Cette laïcité est chaque jour attaquée de toute part. Par des intégristes religieux, convaincus d'être détenteurs de la vérité, qui veulent imposer à tous leurs quelques vues particulières sans s'embarrasser de celles des autres. Par un pouvoir politique qui veut restaurer la dominance de l'Eglise avec un Président de la République pour qui le curé a plus de valeur que l'instituteur, qui veut dépecer la loi de 1905...

 

C'est pourquoi nous devons être vigilants à toute action qui porte atteinte à notre laïcité, notre bien commun, et la défendre systématiquement.

 

Le choix de la majorité municipale calaisienne d'installer aux frais du contribuable, sur la place de la mairie, la crèche évangélique s'inscrit dans ce contexte. Elle est en soi une transgression au principe de laïcité. De quel droit la majorité municipale nous imposent-t-elle sa croyance et qui plus est sur un espace symbole de la République : la place de l'Hôtel de Ville, la Place du Soldat Inconnu ?


J'entends déjà qu'on me répond "oui mais c'est Noël, cela fait parti du décors". C'est un point de vue tout à fait entendable et respectable mais non partagé par tous. De plus cette majorité municipale est issue en partie de l'enseignement religieux, a fait voter une délibération pour que l'école religieuse obtienne des financements publics et donc forcément au détriment de l'école laïque, et met chaque jour en pratique la politique du Président de la République connu pour son aversion pour la sphère laïque. Et c'est bien pour cela que plus que jamais nous devons être vigilants. La place des crèches est dans les églises, dans les institutions religieuses et dans les foyers qui en font le choix mais pas dans l'espace public et commun, en un mot, la République.


"La laïcité est une valeur essentielle, avec ce souci de la liberté de conscience et de l’égalité de tous les hommes, qu’ils soient croyants, athées ou agnostiques. L’idéal laïc n’est pas un idéal négatif de ressentiment contre la religion. C’est le plus grand contresens que l’on puisse faire sur la laïcité que d’y voir une sorte d’hostilité de principe à la religion. Mais c’est un idéal positif d’affirmation de la liberté de conscience, de l’égalité des croyants et des athées et de l’idée que la loi républicaine doit viser le bien commun et non pas l’intérêt particulier."

(Henri Pena-Ruiz, philosophe )

Partager cet article
Repost0
14 décembre 2010 2 14 /12 /décembre /2010 20:11

3ème réunion Calais NordJe l’ai dit et je le répète : c’est une excellente initiative de consulter la population dans le cadre de réunions publiques.

 

Hélas les moyens mis à disposition n’auront pas été suffisants pour un projet d’une telle ampleur et qui va engager nos finances pour plusieurs décennies.

Il aurait fallu rendre accessible toute la documentation des études et réflexions en cours sur papier en mairie et sur le site web de la ville avec ouverture d’un registre de commentaires pour permettre à tous les calaisiens de se saisir de ce projet et d’y contribuer pleinement. Cela n'a pas été le cas et avec tous ce qui est déjà annoncé comme acté, il est un peu tard maintenant. Peut-être une prochaine fois…

 

Sur le papier et en photos, le projet semble prometteur et plus que séduisant.

Nous sommes tous convaincus de la nécessité de rénover Calais Nord.

Mais beaucoup d’interrogations encore sur la faisabilité tant technique que financière quant au projet actuel municipal.

 

Je me suis permis d’aborder la question de la crypte de l’ancien beffroi dont l’entrée se situe au niveau de l’ancienne Horloge à l’entrée de la rue Gershell.

J’ai proposé, selon faisabilité technique et financière, sa réhabilitation pour l’ouvrir au public tout comme certaines galeries souterraines. Il semblerait que cela ait eu un écho favorable auprès de Mme le Maire.

Je suis convaincu que la valorisation et la restauration de notre patrimoine historique donneraient un nouveau caractère à la Place d’Armes et en feraient une force touristique dans un programme d’aménagement d’ensemble. Avec une Tour du Guet totalement rénovée et visitable et comme cela se fait dans les villes touristiques, et un office du tourisme articulé autour d’elle.

Le projet de rénovation de Calais Nord nous tournerait vers l’avenir tout en redécouvrant notre richesse passée. 

 

La municipalité nous dit que la réalisation d’un parking souterrain de 350 places est validée.

Une étude complémentaire doit être réalisée pour savoir si techniquement c’est possible : comment peut-on acter des travaux avant de savoir s’ils sont possibles ? Que trouvera-t-on sous l’actuelle Place d’Armes ? Qu’en est-il des canalisations, des conduites de gaz, des réseaux d’assainissement, de la structure du sol, d’éventuels cours d’eau… ?

Cap Calaisis s’est-elle engagée sur l’assainissement qui relève de sa compétence ? En a-t-elle les capacités financières ? Quels seront les impacts ?

Aucune estimation financière n’est établie. Evidemment puisqu’il faut connaître les résultats des études pour évaluer l’ampleur des travaux à réaliser : comment peut-on acter un tel chantier sans connaître son coût et ses modes de financements ?

Une fois de plus je réitère mes appels à la prudence.

Partager cet article
Repost0
11 décembre 2010 6 11 /12 /décembre /2010 19:05

006Comme nous le faisons depuis un an, nous nous réunissons régulièrement pour aller à la rencontre des habitants des quartiers calaisiens, évidemment bénévolement et sur notre temps libre.

 

C’est toujours un moment agréable de nous retrouver dans la bonne humeur pour aller à la rencontre d’un tel et d’une telle, de faire connaissance, de nouer des liens, et puis à la fin de la balade, de se réunir autour du verre de l’amitié. Les socialistes, c’est comme les Gaulois dans Astérix et Obélix : parfois on se dispute dur mais on vit toujours de belles aventures qui se terminent toujours par un grand rassemblement autour d’un « bon pot ».

 

Le samedi 27 novembre, nous étions de nouveau au Fort Nieulay.

 

Nous avons pu une nouvelle fois constater que dans certains secteurs la situation s’aggravait : cages d’escalier et boites aux lettres défoncées, taguées, sales… Cours, bâtiments, jeux, trottoirs en bien triste état. Les habitants et les associations font ce qu’elles peuvent mais toute leur bonne volonté ne peut pallier l’absence des pouvoirs publics.

Comme si le quartier était jugé sans intérêt. Mince, ce sont des vrais gens qui y vivent, des enfants, des femmes et des hommes de tout âge. Ce n’est pas rien quand même.

Bien sur qu’il n’y a pas de solution miracle, qu’on ne peut en un claquement de doigts réparer ou améliorer les insuffisances du passé et tout ce qui n’a pas été fait en temps et en heure.

Mais de là à faire le choix actuel de ne rien faire et de laisser à l’abandon le quartier et ses habitants comme si ils ne comptaient plus.

 

Pour notre part nous continuons notre cheminement.

Nous ne sommes pas là pour dérouler le discours politique convenu, traditionnel et inefficace. Les gens en ont marre et ça ne sert à rien. La preuve.

Nous sommes là pour répondre aux attentes et aux besoins de tous en prenant le temps  d’écouter, de rencontrer, de constater et d’analyser.

Nos propositions viendront : elles ne seront pas révolutionnaires, markéting, tape à l’œil… Elles seront simples, concrètes.

Ce sera assurément moins vendeur que les promesses des marchands de rêve.

Qu’importe, nous ne sommes pas là pour vendre, nous sommes là pour servir.

Partager cet article
Repost0
8 décembre 2010 3 08 /12 /décembre /2010 16:07

012Bravo et merci aux habitants et associations des quartiers Fort Nieulay, Beau-Marais et St Pierre pour cette belle après-midi consacrée aux enfants et aux familles : danses, ateliers de confection, contes, jongleries, tours à poneys…

 

Joie, bonne humeur, sourire et rire des enfants en ce lieu formidable de culture populaire qu’est le Channel - un joyau du calaisis à préserver et à soutenir contre tout vent-. 

 

J’en ai profité pour aller faire un petit tour à la librairie du Channel et suis reparti avec sous le bras « Lettres à Lucilius » de Sénèque.

Petit avant goût, juste pour le plaisir :

« Saisis-toi de chaque instant. Tu seras moins dépendant de demain si tu t’empares d’aujourd’hui. On remet la vie à plus tard. Pendant ce temps, elle passe ».

 

 

 

Partager cet article
Repost0
7 décembre 2010 2 07 /12 /décembre /2010 20:25

009-copie-1La fête de la St Barbe est une des nombreuses occasions de souligner le rôle primordial de nos protecteurs les pompiers et d’honorer leur investissement et leur dévouement.

 

Prévenir, protéger, intervenir, les pompiers sont toujours présents à chaque instant de nos vies pour nous secourir :

 

  • Les incendies, les risques d’explosion, les fuites de gaz, les intoxications.
  • Les accidents de circulation, les malaises, chutes et accidents sur la voie publique.
  • Les malaises à domicile.
  • Les opérations spéciales : risque chimique et radiologique, sauvetage côtier, secours en milieu périlleux...
  • Les nids de guêpes ou essaims d’abeilles .
  • Les opérations suite à des évènements climatiques et naturels.
  • Les personnes bloquées dans un ascenseur.
  • La chute d’objets menaçants sur la voie publique : cheminées, tuiles, enseignes…
  • Les animaux présentant un risque potentiel.

 

Qui n’a jamais composé le 18 ?

 

Le Pas de Calais, c’est plus de 1000 sapeurs-pompiers professionnels, plus de 3000 volontaires et quelque 250 personnels administratifs :

-          regroupés au sein du Service Départemental d’Incendie et de Secours dont la Présidence est attribuée au Conseil Général du Pas-de-Calais, acteur incontournable puisqu’il prend en charge 54% des dépenses de fonctionnement ;

-          répartis dans 48 centres d’incendie et de secours comme celui de Calais.

 

Merci pour votre action, vous qui êtes toujours présents quand nous sommes en difficultés ou en péril. Bravo aux jeunes sapeurs-pompiers qui montrent déjà à leur âge un bel exemple. Félicitations aux médaillés et promus du 4 décembre. Et bonne route au Capitaine Meunier dans ses nouvelles missions.

100 0226

Partager cet article
Repost0
6 décembre 2010 1 06 /12 /décembre /2010 20:22

Marché NoëlNous étions quelques amis à être venus à l’inauguration du Marché de Noël au Forum Gambetta ce samedi 4 décembre.

 

Et je ne vous cache pas ma déception quant au choix municipal de retirer les chalets de la Place Crèvecœur, du boulevard Lafayette et de la Place du Théâtre. Cela créait de l’animation dans les rues et constituait un plus pour nos commerçants locaux qui en ont bien besoin en ces temps difficiles.

Et pour avoir discuté avec quelques uns d’entre-eux, il semblerait qu’ils aient été mis devant le fait accompli et que leur avis ne compte plus.

Dommage, vraiment dommage d’autant plus que le Forum aurait pu être dédié à des animations spécifiques et ludiques plus profitables à l’abri du froid : des jeux pour enfants, des spectacles…

 

Par contre, j’ai été émerveillé de l’atelier du Père Noël au sein de la mairie de Calais. Et mes petites ont adoré. Chapeau.

Partager cet article
Repost0
5 décembre 2010 7 05 /12 /décembre /2010 09:31

Rencontre avec les exposants - BlériotAsso d'échange de savoirs et services - Blériot 

 

Course de l'espoir - Blériot

 

 

 

  De belles rencontres - Blériot

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Un tit vin chaud avec Ghislaine

Partager cet article
Repost0