Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 novembre 2010 2 30 /11 /novembre /2010 18:58

marché noël Bonningues les CalaisÇa me fait toujours quelque chose de retourner à l’espace Futurum de Bonningues car c’est là que j’ y ai fêté mon mariage !

 

Et un de mes petits plaisirs chaque année est de me rendre sur les différents marchés de Noël.

 

Il y a toujours de bonnes confiseries à acheter pour mon épouse et les filles, sans oublier les bonnets du père Noël, du saucisson sec et surtout… boire un bon vin chaud avec les potes.

Partager cet article
Repost0
29 novembre 2010 1 29 /11 /novembre /2010 18:42

asso chalets plageAssemblée générale de l’association des chalets de la plage de Calais très consensuelle et bon esprit ce jeudi 25 novembre 2010.

Nous sommes tous d’accord pour dire que les chalets de la plage font partie du paysage et du patrimoine local que nous devons garder et protéger.

On ne peut effectivement pas, sous prétexte de la Loi Littoral, considérer que les problématiques et les règles applicables au littoral méditerranéen doivent s’imposer à notre Littoral. Un traitement différencié et adapté à chaque réalité, en cohérence avec le territoire et ses enjeux tant sociaux, culturels, économiques et environnementaux, doit être de mise.

Notre plage calaisienne devra dans les prochaines années passer de 550 à 350 chalets dans le cadre d’un nouvel aménagement : les socialistes sauront être force de propositions dans une perspective de réaménagement global de l’entrée de port et d’un front de mer attractif et moderne.

Partager cet article
Repost0
21 novembre 2010 7 21 /11 /novembre /2010 17:44

Forum EducationEn visite au Forum de l’Education ce samedi j’ai pris beaucoup de plaisir à retrouver les professionnels du monde de l’enfance avec lesquels j’ai travaillé ces 10 dernières années.

 

Je me suis évidemment attardé au stand du Conseil Général 62, une maison que je connais bien pour y avoir exercé au sein du Pôle Enfance et Famille.

 

Une occasion de rappeler le rôle essentiel du Conseil Général dans le cadre de la Protection Maternelle et Infantile.

 

Le Conseil Général est présent aux côtés des parents pour les accompagner, assurer un suivi durant la grossesse, organiser des opérations de prévention à destination des moins de 6 ans, aider les parents à tisser des liens avec leurs enfants, faciliter les conditions d’adoption.

La PMI intervient en deux temps :

-          Avant la naissance par des consultations médicales, des séances de préparation à l’accouchement, par un accompagnement à domicile ou encore pour une aide au repos prénatal pour les grossesses multiples.

-          Après la naissance par une coordination avec les maternités, un accompagnement à domicile par des infirmières puéricultrices, des consultations médicales, des bilans de santé dans les écoles maternelles et par un soutien technique à la création de crèches et de haltes-garderies…

 

Faire le choix d’agir au sein du Conseil Général en tant qu’élu ou professionnel, c’est se mettre au service d’une des plus nobles causes : l’enfance.

Partager cet article
Repost0
16 novembre 2010 2 16 /11 /novembre /2010 21:14

jauresC’est refuser et combattre la pauvreté, les inégalités, les injustices.

C’est se dresser contre toute forme de racisme, de ségrégation, de rejet de l’autre et de la différence.

C’est toujours être aux côtés de ceux qui sont attaqués, qui sont en difficultés, qui sont abandonnés au bord de la route ou coincés au sous-sol de l’ascenseur social.

C’est agir pour la préservation des services publics, pour l’accès de tous à l’emploi, à la santé, à l’éducation, à la culture, aux loisirs…

C’est rechercher des solutions durables afin que chacun ait sa chance et puisse avoir les moyens de s’épanouir.

C'est juger que chacun est porteur d'une richesse et digne d'intérêt.

 

Voilà ce qu’est pour moi, en quelques mots, la Gauche et ce à quoi j’adhère et qui motive mon engagement.

Et il me semble qu’à l’heure de la remise en cause du droit à la retraite, de la montée des exclusions, du déremboursement des médicaments, de la mise à mal de l’enseignement public, des licenciements boursiers… la Gauche est plus que jamais indispensable et prend tout son sens.

 

Partager cet article
Repost0
10 novembre 2010 3 10 /11 /novembre /2010 11:40

manifestation-du-12-octobre-2010--18----Copie.jpgGrace ou à cause de Monsieur Grenat, on n’aura jamais autant parlé de l’Office du Tourisme du Calaisis. Mais malheureusement, ce n’est ni pour ses projets ni pour son rayonnement. Force est de constater, et c’est un fait sans précédent, que depuis que Monsieur Grenat est président de l’OTC, cet Office a sombré dans une spirale négative, oserais-je dire dans la rubrique des faits divers.

Certes Monsieur Grenat peut se targuer d’avoir été relaxé par la Justice.

Mais il restera à jamais un menteur : il a menti à tout le monde et nous a tous trompés. Contrairement à ce qu’il a toujours prétendu, Monsieur Grenat était bien là à l’ouverture des plis du marché, et c’est bien Monsieur Grenat qui a choisi la société lilloise où travaille un membre de sa famille au détriment d’une société calaisienne.

Il restera à jamais celui qui a sali les autres pour se défausser. Monsieur Grenat, dans ses mensonges, a accusé des innocents, des salariés de l’Office pour échapper à ses responsabilités.

Quel crédit pouvons-nous encore accorder à un homme qui use de telles pratiques ? Aucun.

D’ailleurs sa gestion de Président s’apparente plus à une pratique personnelle de sa fonction qu’à une logique de développement territorial. Les élus et représentants des autres communes sont méprisés, le travail des salariés est anéanti et aucune perspective de promotion touristique du Calaisis ne se dégage.

Je peux comprendre un temps l’embarras du Maire de Calais et du Président de Cap Calaisis et de leur majorité dans la gestion de leur encombrant partenaire mais je ne cesse de m’étonner de leur silence coupable comme si leurs petits accords politiques étaient supérieurs à l’intérêt du Calaisis. Certainement est-ce le cas.

Je ne me fatiguerai pas, une fois de plus, à demander la démission de Monsieur Grenat.

Nous avons tous compris que ces gens là ne sont là que pour eux.

Partager cet article
Repost0
7 novembre 2010 7 07 /11 /novembre /2010 19:53

5 11 2010 005In Vino Veritas à Peuplingues.

Mon épouse et moi sommes allés voir et écouter la lecture musicale proposée par la Compagnie Home Théâtre.

 

Mise en musique et en situation de textes de bashung, Lapointe, Baudelaire, Ponge…

 

Et le tout agrémenté d’une dégustation de champagne, de vin blanc et de vin rouge avec explication de Thierry Dumon, œnologue.

 

Un délice, je n’ai pas d’autre mot : un délice.

 

 

5 11 2010 011Causerie de la Compagnie des Contes d’Opales et d’Ailleurs à Nielles les Calais

Dans la petite église pleine à craquer, c’est en famille que nous avons écouté les histoires du sacré farceur de poux qui a fait croire à son amour de puce qu’il était mort déclenchant une réaction en chaîne à faire enlever ses plumes à un corbeau et à stopper l’eau de la fontaine.

 

Quant à celui qui a été cocu 99 fois...

 

Bravo aux élèves de l’école pour leur performance.

 

 

 

Merci pour ces purs moments de plaisir à la dynamique Communauté de Communes du Sud Ouest du Calaisis qui montre une fois de plus la solidarité et la cohérence de ce territoire. Sans oublier évidemment le Conseil Général 62 indispensable à l’animation culturelle de nos territoires.

Partager cet article
Repost0
3 novembre 2010 3 03 /11 /novembre /2010 11:47
 

Avec la Restriction de l'Aide Médicale d'Etat, les sans papiers ne peuvent plus avoir accès aux soins gratuitement.

Avec la poursuite du déremboursement des médicaments, des frais hospitaliers et autres, c'est toute une partie de la population française qui a de moins en moins accès aux soins.
La médecine n'est plus un droit : elle devient un privilège.

Que vaut une vie pour l'UMP ?

Jusqu'où sont-ils prêts à aller ?

 

L'UMP nous parle d'économies pour sauver le système.

Faux :

- c'est un choix idéologique qui veut que la santé ne soit plus une affaire de solidarité et de droit.

- c'est le renoncement à s'attaquer aux excès, aux abus, aux gaspillages, aux vraies causes du déficit de notre système de santé pour ne pas froisser le système clientéliste et de lobbys.

- c'est le choix lâche de toujours s'attaquer aux plus faibles et à ceux qui ne peuvent pas se défendre.

 

Faisons un diagnostic des causes du déficit et attaquons-nous aux vrais problèmes.

Partager cet article
Repost0
28 octobre 2010 4 28 /10 /octobre /2010 10:13

manifestation-du-12-octobre-2010--18----Copie.jpgJe me suis rendu à la deuxième réunion publique consacrée à la rénovation du quartier Calais Nord. Je salue la volonté municipale de rénover ce quartier historique tout comme le choix d’y associer la population.  Nous l'attendions depuis longtemps...


Cette rénovation va engager l’avenir des calaisiens sur plusieurs décennies tant par les aménagements qui seront faits que sur l’investissement financier. Il convient donc d’agir méthodiquement  et surtout dans une perspective d’aménagement d’ensemble.

C’est justement sur ces deux points là que la réunion de mercredi a suscité chez moi quelques inquiétudes.
 
Il est indispensable d’associer la réflexion de la restructuration de Calais Nord avec celle de la liaison Calais St Pierre – Calais Nord, et avec celle d’un développement cohérent complémentaire, dynamique avec les terrains disponibles au bassin ouest,  au-delà avec l’ancien parcage de voitures et le front de mer qui est l’entrée de ville pour nos amis les Anglais et leur pouvoir d’achat.

Car tout est lié sauf à manquer d’ambition et de vision à long terme. Or au jour d’aujourd’hui la Ville de Calais et Cap Calaisis n’ont nullement avancé sur ces dossiers. Pire, ils n’ont aucune perspective durable.
Attention, danger !

 
On ne peut pas changer le mode circulatoire de la rue Royale et des rues annexes sans une étude poussée quant aux conséquences induites sur la fluidité de la circulation toutes saisons confondues, quant aux impacts tant économiques que touristiques. Je trouve d’ailleurs aberrant que Mme le Maire envisage un stationnement payant pour les touristes quand il serait gratuit pour les calaisiens.
On ne peut pas non plus faire l’économie d’une vraie réflexion sur un axe piétonnier – temps plein ou temps limité – ou sur axe semi piétonnier allant de la rue royale à la rue de la mer.

 
L’idée d’un parking sous-terrain de quelque 350 places peut être intéressante. Mais à quel prix ?
Je suis abasourdi que l’équipe municipale annonce ce chantier tout en avouant ne pas connaître son coût financier. Quel manque de clairvoyance. Il sera forcément colossal. En avons-nous les moyens ? Comment payer ? Qui va payer ? Les calaisiens par une nouvelle hausse d’impôt ? Faut-il rappeler la réforme d’étranglement financier des collectivités soutenue par la majorité municipale calaisienne : suppression de la taxe professionnelle et gel des dotations d’Etat ? N’y-a-t-il pas d’autres priorités à Calais ?

 
Je trouve très léger d’acter des décisions de réaliser de tels travaux sans au préalable avoir pris le soin d’en faire une estimation financière détaillée et sans avoir eu la prudence de définir les modes de financement.

 
Si j’encourage la rénovation de Calais Nord, j’appelle la majorité municipale calaisienne à prudence et modération. Si je comprends son empressement à tenter de faire quelque chose de son mandat, je lui demande un peu de méthode et de logique pour que les choses se fassent dans l’ordre, étape par étape et de façon réfléchie pour ne pas condamner toute perspective de développement pour les 30 prochaines années.

Partager cet article
Repost0
25 octobre 2010 1 25 /10 /octobre /2010 10:37

manifestation-du-12-octobre-2010--18----Copie.jpgLes collectivités sont créatrices de croissance et d’emploi

 

Elles réalisent 73 % de l’investissement public et assurent chaque année prés de 50% du chiffre d’affaire des travaux publics contre 6% pour l’Etat.

Depuis 2003, l’accroissement de l’investissement public local a permis de créer 200 000 emplois dans le privé. L’investissement des collectivités territoriales génère une activité économique représentant le maintien direct ou indirect de 850 000 emplois (construction, services et industrie).

 

 

Et pourtant la droite et ses alliés ont décidé d’appauvrir les Collectivités

 

La suppression de la Taxe Professionnelle est une perte de plus 28 milliards d’€uros de recettes pour les Communes, Communautés de Communes ou d’Agglomération ou Urbaine, pour le Département et pour la Région.

Elle représentait en moyenne 30% des recettes fiscales des Collectivités.

Et malgré les petites mesures compensatrices, la perte d’autonomie des Collectivités s’effectue sur plus des trois quarts des produits de la fiscalité entreprise actuelle.

 

A cela s’ajoutent les dettes de l’Etat qui transfère des compétences nouvelles aux collectivités locales, sans compenser l’augmentation de ces charges. Par exemple, alors que l’Etat a chargé les départements de gérer les allocations de solidarité (RMI - RSA, APA et PCH), la dette cumulée de l’Etat envers les départements pour ces seules allocations atteint 6,8 milliards d’euros en 2009.

 

A cela s’ajoute le gel des dotations d’Etat

 

 

Comment survivre pour les Collectivités ?

 

Dans ces conditions comment assurer :

·         l’augmentation des besoins en matière de politiques sociales (RMI-RSA, APA, PCH, tarifs dégressifs pour de nombreux services, demandes de logement…) ?

·         les nouvelles charges financières ?

·         les besoins d’investissement pour le logement, l’éducation, la santé, les équipements… ?

·         les nécessités de développement de services de proximité pour la petite enfance, la famille, la dépendance, les séniors… ?

Par la suppression de services publics ?

Par l’arrêt des investissements ?

Par de nouveaux impôts locaux ?

 

L’Etat UMP veut faire porter aux collectivités locales la responsabilité et l’impopularité d’une augmentation des impôts des ménages, en programmant l’assèchement de leurs ressources.

 

En attaquant financièrement les Régions, les Départements et les Communes, l’UMP et ses alliés menacent les services publics, ralentissent le développement, la croissance et l'emploi, appauvrissent l’économie, mettent en péril notre avenir.

Partager cet article
Repost0
16 octobre 2010 6 16 /10 /octobre /2010 22:57

mairie psEn tant qu’opposant politique à l’équipe Bouchard, je devrais me réjouir de la gestion de la ville par la majorité municipale UMP- Modem –MSDC UMP.

 

Les vues à court terme, l'absence de perspectives et de fil conducteur, les affaires, les mensonges, les trahisons, les décisions abracadabrantesques, les attaques contre les Calaisiens ne devraient pas inciter les électeurs bafoués à faire confiance une seconde fois à une équipe dont la seule ambition était de gagner le pouvoir pour le pouvoir et de décrocher un mandat pour avoir un mandat. Il en est parfois ainsi de la vie politique :  on veut en être, on est candidat à tout, qu’importe à quoi, sans pour autant savoir pour quoi en faire. L'essentiel est : « on veut un mandat ! ».

 

Mais voilà, je ne peux me réjouir de ce qui se passe parce que ce sont les Calaisiens qui trinquent et notamment les plus fragiles. Je ne peux pas me réjouir parce qu’ils sont en train de tuer Calais, son avenir, notre avenir.

 

Ils ont augmenté les impôts quand toutes les taxes augmentaient. Qu’en ont-ils fait ? Ils ont dépensé les fruits de ces augmentations pour les jardins éphémères (« effet maire » ?) et se payer des stands et voyages pour promouvoir Calais sans aucun résultat.

 

Ils nous ridiculisent avec le CRUFC : non seulement ils veulent tuer le club pour faire le leur, non seulement ils veulent contre la loi imposer leurs copains comme dirigeants mais en plus ils ne sont même pas fichus d’y arriver dans les formes. On remerciera d’ailleurs Maître Deguines de son action pour le club.

 

Ils veulent tuer le Channel, fleuron national de la Culture Calaisienne mais culture trop sociale pour une majorité toute de mépris.

 

Ils appauvrissent les écoles publiques calaisiennes pour aider les amis du privé.

 

Ils méprisent et insultent les agents communaux, attaquent les syndicats, bafouent l’expression démocratique.

 

Ils...

 

On a pu voir notamment le savoir-faire de quelques adjoints qui se disent de gauche : Sarkozy n’a-t-il pas cité Jaurès pour ensuite mieux s’attaquer aux acquis des luttes du peuple de gauche ?

 

Non et Non : on ne peut pas se revendiquer de gauche quand on fait partie de cette équipe là, quand on emploie ses méthodes et quand on dirige la ville comme elle le fait.

Non et non : on ne peut pas se réjouir quand on est de gauche de voir une telle équipe élue sur une tromperie démocratique, nous faire payer chaque jour son amateurisme.

 

Mais qu’on se rassure. Quelque chose est en train de changer au PS de Calais. Un esprit d’équipe est né dans la dynamique des élections régionales : le souffle du renouveau est bien là, au seul service des Calaisiens et du Calaisis.

 

Les victoires de demain se construisent aujourd’hui.

Partager cet article
Repost0