Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 novembre 2013 1 18 /11 /novembre /2013 15:59

ceremonie-commemorative-du-11-novembre-2010-c-sga--copie-4.jpgEn réponse aux adjoints de Mme Bouchart quant à leurs commentaires sur les sifflets du 11 novembre.

 

Au-delà de tout ce qui nous oppose, on ne peut pas utiliser politiquement que le président de la République française se fasse siffler un 11 novembre, jour de cohésion et de recueillement national, par des militants d’extrême-droite qui portent le nationalisme de la guerre.

 

Ce qui porte atteinte à l’unité nationale ce n’est pas le président de la République, mais l’attitude de ces factions extrémistes qui ne respectent rien et surtout pas les valeurs de la République.

  

C’est comme si lors de la tentative de coup d’Etat des généraux en 1961, on avait accusé De Gaulle de porter atteinte à l’unité nationale.

 

Que nous nous divisions sur la bonne manière de gérer la ville ou le pays, c’est le débat d’idées. Mais la défense des valeurs de la République et de l’intérêt général devrait nous être commun.

Partager cet article
Repost0
5 novembre 2013 2 05 /11 /novembre /2013 11:52

Manœuvre pour détourner l'attention de la triste réalité de son bilan?

Signe manifeste d'une personne qui perd pied ?

Véritable personnalité qui se révèle ?

Mme Bouchart a franchi un nouveau palier. 

 

Redécouvrant la problématique des migrants à  5 mois des élections municipales, après avoir soutenu un maire UMP qui déclarait comprendre qu'on puisse tuer un Rom, après avoir tenté de faire l'amalgame entre roms et migrants à Calais,  Mme Bouchart appelle à la délation et l'organise.

Indigne quand on connait le lourd passé de la France sous Pétain, époque où les autorités nationalistes appelaient les français à dénoncer et à participer à la chasse aux juifs, entre autres.

 

Mais pour qui nous prend-elle, nous, calaisiens ?

Mme Bouchart voulait faire le buzz et être à la une, elle peut être satisfaite.

Calais est citée dans les médias nationaux comme la ville où le maire appelle à la délation. Quelle triste publicité et image donne-t-elle de nous.

 

Parce qu'elle juge qu'électoralement cela peut lui être bénéfique, Mme Bouchart est en train de réunir toutes les conditions pour que ça dérape à Calais : entre calaisiens et avec les réfugiés.

C'est extrêmement dangereux mais pas pour elle.

Mme Bouchart n'aime décidément ni les calaisiens ni Calais pour agir de la sorte.

 

Le plus cocasse est l'inauguration prochaine de la statue de De Gaulle voulue par Mme Bouchart avec à la clé des festivités très coûteuses pour les calaisiens.

De Gaulle, c’est justement l'homme qui a dit non à l’inacceptable.

Partager cet article
Repost0
30 octobre 2013 3 30 /10 /octobre /2013 11:22

On peut comprendre que Mme Bouchart est à la rue avec sa bévue monumentale sur la délation.

On peut comprendre qu’elle essaie de se raccrocher à tout ce qu’elle peut pour détourner l’attention de son  vrai bilan.

On peut comprendre sa souffrance induite par son obsession de Yann Capet comme si plus rien d’autre ne comptait à ses yeux.

 

Mais quand même, il faudrait qu’ils se ressaisissent au sein de la majorité municipale et qu’ils essaient de garder encore un peu de contrôle d’eux-mêmes : ils sont aux responsabilités de la ville même si on a bien compris qu’ils étaient totalement dépassés.

 

Les pauvres, à l’UMP ils en sont arrivés à féliciter publiquement le PC pour tenter de discréditer le PS local.

Ils se sont même mis en tête de faire croire aux calaisiens que le problème des migrants était récent et que tout était de la faute du gouvernement actuel.

Burn out ?

Je veux bien qu’ils essaient de rejouer la scène du Dîner de cons mais ce ne sont pas les calaisiens qu’ils doivent inviter à leur table. Là il y a erreur de casting !

 

Quant à Calaire, l’heure est à la mobilisation de tous les responsables politiques et des pouvoirs publics pour la défense des salariés et de l’emploi. Le temps n’est pas aux vaines polémiques et récupérations politicardes.

Mais pour cela, encore faut-il avoir le respect des hommes.

Partager cet article
Repost0
2 octobre 2013 3 02 /10 /octobre /2013 17:46

ecoleLa semaine dernière nous avons eu le droit à une nouvelle inauguration de Mme Bouchart : celle des travaux pas encore finis des écoles Pollet et Lafayette.

Pour autant la rénovation de ces deux écoles est une belle réussite et offre aux enfants et aux enseignants un très bel outil de vie et d’études. Bravo !

 

Il serait quand même souhaitable que la cour de récrée soit vite sécurisée et achevée avant qu’une barrière de chantier ne tombe sur la tête d’un enfant.

Mais surtout pourquoi diable rien n’a été prévu pour les entrées et sorties rue Verte ?

Aux heures de pointe, les enfants, les parents avec poussettes cohabitent sur la chaussée  avec les voitures parce qu’aucun aménagement n’a été prévu dans cette rue étroite et sans trottoir : c’est une véritable marée humaine qui déferle face à des automobilistes qui essaient de se frayer un chemin.

 

Que cela n’ait pas été prévu dès l’origine du projet, c’est dommage mais cela peut se rattraper.

Mais que rien ne bouge depuis la rentrée alors que des parents se sont déjà manifestés pour alerter, c’est anormal.

On répond « on verra », « on étudie la question », « on va faire quelque chose ».

Je n’en doute pas une seconde. Je n’ai juste pas envie qu’on attente de voir un  gamin ou une poussette se faire dégommer par une voiture pour enfin réagir.

Partager cet article
Repost0
25 septembre 2013 3 25 /09 /septembre /2013 10:49

Mme Bouchart, Maire de Calais se déclare ni choquée ni troublée par les propos de M Fillon d’appeler à voter pour le candidat le moins sectaire en cas de duel PS/FN qui pourrait être par conséquent le candidat FN.  Elle surenchérit même que des élus socialistes peuvent être beaucoup plus sectaires et agressifs que des élus FN.

 

Ces propos de Mme Bouchart ne me choquent ni ne me troublent.

Tout simplement parce que Mme Bouchart juge sectaires et agressifs ceux qui osent penser différemment d’elle et critiquer son action municipale.

Parce que sa haine bien connue des socialistes prévaut sur les dérapages racistes et idéologiques des responsables du FN. Ne doit-elle pas d’ailleurs son élection à Calais en 2008 suite à un accord avec le FN entre les deux tours ?

 

Et puis comparer des élus socialistes à des élus frontistes qui ont pu, entre autres, juger que l’occupation allemande n’avaient pas été particulièrement inhumaine alors même que nous avons il y a peu honoré la mémoire des jeunes calaisiens fusillés à la citadelle, ça tourne au ridicule.

Partager cet article
Repost0
11 septembre 2013 3 11 /09 /septembre /2013 10:57
argent-copie-3.jpgÇa devait arriver. Nous étions nombreux à tirer le signal d’alarme qu’à force de dépenser n’importe comment et de s’endetter fortement on menait Calais et les calaisiens droit dans le mur.
Et voilà, nous y sommes : il va manquer des sous à Calais pour boucler le prochain budget.
 
Mme Bouchart parle d’un million d’euros.
MAIS comme d’habitude,  ce n’est pas sa faute, c’est celle des autres : l’Etat pour cette fois-ci en raison de la baisse de dotations financières.

La baisse des dotations financières de l’Etat ? 
Oui c’est une réalité… mais initiée depuis 2009 sous l’impulsion du duo Sarkozy – Fillon. Bref ce n’est pas une nouveauté.

Nous sommes contents que Mme Bouchart finisse par s’en rendre compte 4 ans après et nous  comprenons mieux pourquoi elle n’a hélas rien anticipé à Calais.

Un million d’euros.
Tiens, savez-vous combien Mme Bouchart a jeté par les fenêtres pour les études de son illusoire  parking souterrain place d'Armes, les bacs à pare-chocs qu’il a fallu enlever rue Royale et ceux qu’elle a commandés pour les remplacer ?
Un million d’euros TTC.

Un exemple parmi tant d’autres…
 
 
 
 
 
 
 
 
Partager cet article
Repost0
6 septembre 2013 5 06 /09 /septembre /2013 10:49

prisunic-copie-1.jpg

Nous avons eu le droit ces derniers mois à une succession de célébrations pour inaugurer des bouts de trottoirs, des pots, des fleurs, des barrières, la pose d’un jeu…

 

Hier c’était la grande célébration pour la démolition non pas d’un mur de façade mais d’un bout de mur de façade de l’ex prisunic.

Pour cela, plus de 33.000 cartes d’invitation distribuées en boites aux lettres, tribune, discours électoraux, boulevard fermé, décompte et sono.

 

Une bonne soixantaine de personnes présentes, majoritairement des élus, techniciens et entrepreneurs.

Partager cet article
Repost0
5 septembre 2013 4 05 /09 /septembre /2013 10:53

C’est l’histoire d’une petite fille qui rentre de l’école et qui dit fièrement à son papa :

 « Papa, on nous a offert des crayons de couleurs à l’école et c’est de la part de Mme le Maire ».

«  Dis papa, hein, elle est gentille Mme le Maire de m’avoir fait un cadeau ».

 

Que voulez-vous répondre à cela ? La vérité.

 

Ben oui elle est gentille Mme le Maire d’avoir fait pour la 1ère fois de son mandat un cadeau à des enfants pour la rentrée. En plus elle a même glissé une carte de visite au cas où…

Chacun sait qu’un enfant heureux ce sont des papas et des mamans heureux.

 

N’empêche que si Mme le Maire n’avait pas attendu 6 ans et comme par hasard 6 mois avant les élections municipales pour offrir un cadeau aux enfants lors de la rentrée, le papa, il l’aurait trouvée encore plus gentille Mme le maire et surtout moins intéressée.

Partager cet article
Repost0
20 juin 2013 4 20 /06 /juin /2013 17:53

Je peux comprendre à l’approche d’une élection municipale capitale que Mme le Maire ait la volonté de valoriser son image.

En participant bien visiblement à des manifestations populaires pour se montrer intéressée par le sort des gens.

En se faisant prendre en photos avec la population pour se faire croire proche d’elle.

En s’affichant en tee-shirt ou maillot pour donner l’impression d’un esprit d’équipe.

En distribuant à tout va des bonbons et des fleurs payés par le contribuable calaisien pour faire sympa et généreux.

En adoptant donc des attitudes et des postures nouvelles qu’elle n’avait pas jugé bon de pratiquer jusqu’alors.

 

Mais de là à faire intrusion dans des chambres de maternité pour se faire photographier et prendre la pose en présence des jeunes parents mais surtout utiliser l’image d’enfants et de nouveaux nés, il y a là à mon sens une limite qui ne devait pas être franchie.

Cela aurait été fait régulièrement dès le début du mandat, on n’aurait pu penser à une inclination naturelle. Ce qui ne fut pas le cas.

 

Mais le besoin et l’empressement de multiplier, de diffuser publiquement, à la vue de tout le monde des photos avec des nouveaux nés montre bien que nous sommes hélas dans une stricte stratégie d’image à visée électoraliste. Sinon pourquoi avoir publié les photos y compris sur les réseaux sociaux et ne pas avoir gardé une certaine discrétion gage de sincérité ?

 

Un enfant n’est ni un outil ni un gadget de communication et de propagande politique.

Un enfant n’est pas un produit ou une marchandise d’une société où tout s’achète et tout se vend.

Un enfant est une innocence à protéger du monde féroce dans lequel nous vivons.

Un enfant est un être précieux et fragile qu’il faut  accompagner à grandir, à se développer, à s’épanouir pour qu’il trouve sa place dans le monde.

 

Peut-être suis-je déjà vieux jeu, peut-être parais-je trop tendre voire naïf.

Peut-être.

Mais aucune ambition politique ne vaudra jamais à mes yeux que l’on instrumentalise un nouveau né tout comme un enfant.

 

Partager cet article
Repost0
18 juin 2013 2 18 /06 /juin /2013 17:56

calais-nord 0028Promis je ne critiquerai plus les travaux de rénovation des rues Royale et de la Mer.

Car le constat commence enfin à s’opérer au sein de la majorité municipale qui vient de prendre conscience que les bacs mis pour délimiter les stationnements n’étaient pas une bonne idée.

Même Mme le Maire a fait son mea culpa au sein du Conseil Municipal : il faut lui rendre hommage car reconnaître son erreur est un acte courageux en politique.

 

Heureusement que M Agius était là pour nous rassurer et pour minimiser l’impact de la petite boulette. A l’en écouter cela ne coûtera aux Calaisiens que 200.000 € pour acheter de nouveaux bacs (auxquels il faudra évidemment rajouter le coût d’intervention).

 

200.000 €, pensez-vous, une bagatelle pour une ville de Calais et son record national de chômage.

200.000 € qui auraient pu être affectés pour accompagner les artisans et commerçants des rues Royale et de la Mer très durement touchés par les travaux et leurs conséquences.

 

Espérons juste que ces rues ne seront pas à nouveau immobilisées pour changer ces pots éphémères.

D’autres parait-il s’éternisent pour un coût bien supérieur !

Partager cet article
Repost0