Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 juin 2013 2 18 /06 /juin /2013 17:56

calais-nord 0028Promis je ne critiquerai plus les travaux de rénovation des rues Royale et de la Mer.

Car le constat commence enfin à s’opérer au sein de la majorité municipale qui vient de prendre conscience que les bacs mis pour délimiter les stationnements n’étaient pas une bonne idée.

Même Mme le Maire a fait son mea culpa au sein du Conseil Municipal : il faut lui rendre hommage car reconnaître son erreur est un acte courageux en politique.

 

Heureusement que M Agius était là pour nous rassurer et pour minimiser l’impact de la petite boulette. A l’en écouter cela ne coûtera aux Calaisiens que 200.000 € pour acheter de nouveaux bacs (auxquels il faudra évidemment rajouter le coût d’intervention).

 

200.000 €, pensez-vous, une bagatelle pour une ville de Calais et son record national de chômage.

200.000 € qui auraient pu être affectés pour accompagner les artisans et commerçants des rues Royale et de la Mer très durement touchés par les travaux et leurs conséquences.

 

Espérons juste que ces rues ne seront pas à nouveau immobilisées pour changer ces pots éphémères.

D’autres parait-il s’éternisent pour un coût bien supérieur !

Partager cet article
Repost0
3 octobre 2012 3 03 /10 /octobre /2012 18:22

IMG 2294Sur le papier, à coups d'esquisses, de plans 3D, de présentations numériques, le projet de rénovation de la rue royale était plus que séduisant.

Sur le papier, oui.

 

Comme promis les travaux ont été réalisés en un temps records mais hélas sans vraie prise en compte des difficultés auxquelles étaient confrontées les commerçants et notamment les petits artisans.

 

D'ailleurs il n'était pas bon ton d'oser émettre une critique publique pour ces derniers sous peine de s'attirer les foudres et les piques de Mme le Maire qui invitait pourtant à l'expression libre.

Mais ne boudons pas notre plaisir car la rue royale avait besoin d'une sacrée rénovation.

 

Sauf qu'entre le projet habillement présenté qu'on nous a vendu et la réalité des faits... il y a comme un décalage.

 

Le choix de circulation de la baladine à contre sens sur une chaussée réduite pour la taille d'un sens unique met en péril la sécurité des cyclistes et des piétons et multiplie les risques d'accrochage avec les automobilistes.    

 

Le stationnement est incompréhensible : faute de signalisations claires et distinctes, personne ne sait où il a le droit et où il n’a pas le droit de se garer. Une anarchie des plus totales qui multiplie là aussi les risques d'accidents. Les bacs à végétaux déplumés semblent avoir plutôt vocation à réduire à néant les pare-chocs en attendant de cacher encore plus la bonne visibilité.

 

Quant à l'état de propreté des nouveaux trottoirs... On peut user tous les jours les pauvres agents municipaux à laver et relaver, si c'est une pierre qui absorbe toutes les cochonneries qui a été choisie, cela restera éternellement sale. C'est d'ailleurs cela qui choque le plus.

Autant la critique de Mme le Maire sur le côté glissant des pavés sur les 4 boulevards de son prédécesseur était totalement justifiée, autant avec les siens qui boivent la crasse, on ne risque pas d'avoir de problème d'adhérence.

 

Deux ans de réflexion et des centaines de milliers d'€uros dépensés pour ça, c'est plutôt frustrant, non ?

 

Heureusement que tout l'ensemble du projet repose sur la géniale idée du parking souterrain.

Comment dites-vous ? Lui aussi a pris la tasse ? Oups...

Partager cet article
Repost0
26 septembre 2012 3 26 /09 /septembre /2012 20:03

 

lego+pileLorsque j'étais enfant, je jouais aux légos. Et j'adorais ne suivre aucun plan et aller dans des réalisations fantasques au gré de mon inspiration du moment. Généralement au final cela ne ressemblait pas à grand chose mais qu'importait.

 

La méthode du développement urbain de Mme le Maire et de sa majorité me fait penser à mes parties enfantines légendaires de légos. A cette différence près qu'ils n'ont plus 7 ans et qu'ils construisent pour de vrai le Calais de demain.

 

Où sont la cohérence, la vision territoriale, l'objectif, le lien entre tous les travaux en cours et prochains ?

 

On fait la rue royale et on lance des jardins autour de Notre Dame au sein desquels on n'a pas le droit de planter des arbres. On présente une rénovation du front de mer puis on abandonne le parking souterrain. Et on remet après coup tout en cause l'aménagement de Calais Nord... 

 

Enfin quand je dis on nous présente une rénovation du front de mer, je devrais dire, une partie du front de mer qui va du Fort Risban au parking dédié aux camping-cars.

 

Et pour le reste ? Ce n'est plus le front de mer ! Ou ça viendra plus tard se raccrocher à un truc pour faire un ensemble de trucs avec tous les trucs qu'on aura fait au fur et à mesure ici et là. Ce qu’il y a de bien avec les trucs c'est qu'on peut toujours en faire quelque chose.

 

Pourquoi ne pas avoir pris le temps de réfléchir à un aménagement global, cohérent qui fait sens du boulevard Clémenceau à la digue et en prenant toute la digue?

 

Pourquoi ne pas avoir constitué ce projet en lien avec le centre ville St Pierre pour donner une réelle impulsion à notre Commune ?

 

Pourquoi ne pas avoir intégré une vision d'ensemble alliant développement urbain, économique et touristique ?

 

Ce qu'il y avait de bien avec mes légos, c'est que lorsque j'en avais marre ou que ce que j'avais construit ne ressemblait à rien, je pouvais tout démolir pour refaire autre chose. Sauf que là, dans la vraie vie, les travaux se chiffrent en millions d'€ et engagent notre Cité pour les 25-30 prochaines années.

 

Partager cet article
Repost0
20 juillet 2011 3 20 /07 /juillet /2011 21:09

Cet important projet a fait l’objet de plusieurs réunions publiques de présentation et de discussion : il faut saluer la démarche du Maire de Calais d’autant plus que l’exercice n’est pas aisé et qu'elle a su mener sa barque.

Il aurait toutefois été préférable d'annoncer clairement la visée de ces réunions. Il ne s'agissait pas, comme communiqué pourtant, d'impliquer la population dans les décisions. Mais bien pour la majorité municipale de présenter ses décisions, de distiller une information contrôlée et maîtrisée et de faire acter au fur et à mesure son projet à la centaine de personnes présentes lors des réunions. Chacun a bien senti que s’il pouvait librement s’exprimer, aucune de ses remarques et orientations ne pesait  sur le processus décisionnel.

 

Une rénovation partielle de Calais Nord va être engagée : c'est une excellente chose. Mais je regrette les nombreuses zones d'ombre du projet.

Dans quel cadre ce programme s'inscrit-il ? De quoi doit-il être moteur ? Dans quel projet d'ensemble de remobilisation de Calais s'intègre-t-il ?

 

Quel sera le rôle de la nouvelle Place d'Armes ? Débarrassée des voitures, rendue aux piétons, agrémentée d'une fontaine sèche sera-t-elle une place forte d'animation, d'attractivité touristique ou sera-telle condamnée à n'être qu'une belle place que l'on traverse à pieds ? Y-a-t-on réfléchi ?

 

Quant au parking souterrain défendu mordicus par Mme le Maire : compte tenu de la présence d'une nappe à4 m et du niveau de perméabilité à 29 m de profondeur, je crains que l'on s'y noie financièrement au regard des contraintes techniques qu'imposent les lieux et des surprises qui ne manqueront pas. Et aucun chiffre n'a été avancé pour son coût de fonctionnement ! L'addition au final sera très salée.

 

La crypte ? On n'en parle plus. Construire un vrai Office du Tourisme autour de la Tour du Guet ? Resté sans réponse. Et pourtant, valoriser notre histoire et notre patrimoine est essentiel pour le développement de Calais.

 

Quant aux dates des travaux... Il faut toujours un commencement et il y a toujours des désagréments. Mais bloquer l'axe calaisien le plus festif et commercial pendant les JO n'était peut-être pas la décision la plus judicieuse.

Partager cet article
Repost0
14 décembre 2010 2 14 /12 /décembre /2010 20:11

3ème réunion Calais NordJe l’ai dit et je le répète : c’est une excellente initiative de consulter la population dans le cadre de réunions publiques.

 

Hélas les moyens mis à disposition n’auront pas été suffisants pour un projet d’une telle ampleur et qui va engager nos finances pour plusieurs décennies.

Il aurait fallu rendre accessible toute la documentation des études et réflexions en cours sur papier en mairie et sur le site web de la ville avec ouverture d’un registre de commentaires pour permettre à tous les calaisiens de se saisir de ce projet et d’y contribuer pleinement. Cela n'a pas été le cas et avec tous ce qui est déjà annoncé comme acté, il est un peu tard maintenant. Peut-être une prochaine fois…

 

Sur le papier et en photos, le projet semble prometteur et plus que séduisant.

Nous sommes tous convaincus de la nécessité de rénover Calais Nord.

Mais beaucoup d’interrogations encore sur la faisabilité tant technique que financière quant au projet actuel municipal.

 

Je me suis permis d’aborder la question de la crypte de l’ancien beffroi dont l’entrée se situe au niveau de l’ancienne Horloge à l’entrée de la rue Gershell.

J’ai proposé, selon faisabilité technique et financière, sa réhabilitation pour l’ouvrir au public tout comme certaines galeries souterraines. Il semblerait que cela ait eu un écho favorable auprès de Mme le Maire.

Je suis convaincu que la valorisation et la restauration de notre patrimoine historique donneraient un nouveau caractère à la Place d’Armes et en feraient une force touristique dans un programme d’aménagement d’ensemble. Avec une Tour du Guet totalement rénovée et visitable et comme cela se fait dans les villes touristiques, et un office du tourisme articulé autour d’elle.

Le projet de rénovation de Calais Nord nous tournerait vers l’avenir tout en redécouvrant notre richesse passée. 

 

La municipalité nous dit que la réalisation d’un parking souterrain de 350 places est validée.

Une étude complémentaire doit être réalisée pour savoir si techniquement c’est possible : comment peut-on acter des travaux avant de savoir s’ils sont possibles ? Que trouvera-t-on sous l’actuelle Place d’Armes ? Qu’en est-il des canalisations, des conduites de gaz, des réseaux d’assainissement, de la structure du sol, d’éventuels cours d’eau… ?

Cap Calaisis s’est-elle engagée sur l’assainissement qui relève de sa compétence ? En a-t-elle les capacités financières ? Quels seront les impacts ?

Aucune estimation financière n’est établie. Evidemment puisqu’il faut connaître les résultats des études pour évaluer l’ampleur des travaux à réaliser : comment peut-on acter un tel chantier sans connaître son coût et ses modes de financements ?

Une fois de plus je réitère mes appels à la prudence.

Partager cet article
Repost0
28 octobre 2010 4 28 /10 /octobre /2010 10:13

manifestation-du-12-octobre-2010--18----Copie.jpgJe me suis rendu à la deuxième réunion publique consacrée à la rénovation du quartier Calais Nord. Je salue la volonté municipale de rénover ce quartier historique tout comme le choix d’y associer la population.  Nous l'attendions depuis longtemps...


Cette rénovation va engager l’avenir des calaisiens sur plusieurs décennies tant par les aménagements qui seront faits que sur l’investissement financier. Il convient donc d’agir méthodiquement  et surtout dans une perspective d’aménagement d’ensemble.

C’est justement sur ces deux points là que la réunion de mercredi a suscité chez moi quelques inquiétudes.
 
Il est indispensable d’associer la réflexion de la restructuration de Calais Nord avec celle de la liaison Calais St Pierre – Calais Nord, et avec celle d’un développement cohérent complémentaire, dynamique avec les terrains disponibles au bassin ouest,  au-delà avec l’ancien parcage de voitures et le front de mer qui est l’entrée de ville pour nos amis les Anglais et leur pouvoir d’achat.

Car tout est lié sauf à manquer d’ambition et de vision à long terme. Or au jour d’aujourd’hui la Ville de Calais et Cap Calaisis n’ont nullement avancé sur ces dossiers. Pire, ils n’ont aucune perspective durable.
Attention, danger !

 
On ne peut pas changer le mode circulatoire de la rue Royale et des rues annexes sans une étude poussée quant aux conséquences induites sur la fluidité de la circulation toutes saisons confondues, quant aux impacts tant économiques que touristiques. Je trouve d’ailleurs aberrant que Mme le Maire envisage un stationnement payant pour les touristes quand il serait gratuit pour les calaisiens.
On ne peut pas non plus faire l’économie d’une vraie réflexion sur un axe piétonnier – temps plein ou temps limité – ou sur axe semi piétonnier allant de la rue royale à la rue de la mer.

 
L’idée d’un parking sous-terrain de quelque 350 places peut être intéressante. Mais à quel prix ?
Je suis abasourdi que l’équipe municipale annonce ce chantier tout en avouant ne pas connaître son coût financier. Quel manque de clairvoyance. Il sera forcément colossal. En avons-nous les moyens ? Comment payer ? Qui va payer ? Les calaisiens par une nouvelle hausse d’impôt ? Faut-il rappeler la réforme d’étranglement financier des collectivités soutenue par la majorité municipale calaisienne : suppression de la taxe professionnelle et gel des dotations d’Etat ? N’y-a-t-il pas d’autres priorités à Calais ?

 
Je trouve très léger d’acter des décisions de réaliser de tels travaux sans au préalable avoir pris le soin d’en faire une estimation financière détaillée et sans avoir eu la prudence de définir les modes de financement.

 
Si j’encourage la rénovation de Calais Nord, j’appelle la majorité municipale calaisienne à prudence et modération. Si je comprends son empressement à tenter de faire quelque chose de son mandat, je lui demande un peu de méthode et de logique pour que les choses se fassent dans l’ordre, étape par étape et de façon réfléchie pour ne pas condamner toute perspective de développement pour les 30 prochaines années.

Partager cet article
Repost0